Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2021

Bel effort (sans F)

- J'arrête, j'en peux plus.

- Allez, on y est presque !

- Tu rigoles : on est à peine à la moitié !

- Vois pas le verre à moitié vide, mais bien plein, pense à l'apéro qui nous attend, ça te motivera.

- C'est moi qui suis complètement vidé, j'y arriverai pas je te dis.

- Bon, écoute : tu montes encore ces trois marches, là, et au palier on se prend une pause.

- Les pauses le problème c'est qu'après on a encore plus de mal à s'y remettre …

- Ah c'est bien toi ça : Christophe ou la négativité montée sur pattes. Tu sais quoi, t'es vraiment trop lourd, laisse tomber, rentre chez toi, j'appelle Jean-Alphonse.

- Jean-Alph ? On parle du même ? Ce con de Jean-Alph !! T'es pas sérieux ?

- C'est juste que là il nous aiderait bien, il a une super énergie, du dynamisme, il est pas râleur …

- Pas râleur lui, tu veux dire ?

- Exactement : lui. Il connaît le mot positivité, lui.

- Tu me déçois, Joseph, je croyais que t'étais un ami.

- Tu vois tu prends tout mal. C'est juste que ça commence à bien … Je voudrais me débarrasser de ce mastodonte, merde ! Et puis Philomène, là-haut elle doit commencer à se demander ce qu'on …

- Ouais ben elle a qu'à pas habiter une chambre de bonne pourrie au sixième sans ascenseur.

- Question de moyens, tu sais bien qu'elle roule pas sur l'or. Par contre moi à sa place je meublerais pas un galetas pareil avec une commode Louis-Philippe.

- Ohé les gars, je vous entends.

- Ah salut Philo … Euh oui voilà, on est là ... Mais te penche pas comme ça, ma belle, tu vas tomber …

- T'inquiète. Alors : primo ma piaule est pas pourrie, deuzio la commode c'est l'héritage de ma Mémé Épiphanie j'y tiens, et troizio ça commence à être une pause convenable, là, non? Allez les gars on s'y remet hop hop. Je vous prépare un bon expresso.

- On avait pas dit l'apéro plutôt ?

- L'apéro, à cette heure-ci ? Ah ben dis donc Christophe, je comprends pourquoi côté énergie c'est pas …

- Allez ... Philomène …

- Ouais OK. On trinquera à Louis-Philippe !

 

08:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)