Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2018

ça fait mouche

Perdu mouche aux yeux rouges

(Rennes, 2010)

 

Un coup de l'araignée au plafond ?

 

Voici en tous cas une tagueureuse (tagueur) inspirée, qui, en cette jolie variation sur les avis de disparition apposés à tous les coins de rue, libère la poésie du quotidien, et fait accommoder le regard sur le petit, l'infime, l'insignifiant.

 

C'est comme si le mur lui-même prenait la parole, laissant suinter sa plainte à petite voix lézardée d'émotion.

Oh la caresse si légère de tes pattes de mouche sur mon crépi brut

oh le doux zinzin de tes ailes à mes oreilles

oh tes yeux rouges dans le soleil couchant

 

Bon peut être ça marcherait pas à tous les coups : c'est vrai que dans le genre

 

Perdu scolopendre aux pattes tendres

perdu pou mou du genou

perdu acarien qui m'était pas rien,

 

ça rendrait pas tout à fait pareil.

09:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)