Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2016

Sens dessus dessous

 

Résolution n°4 : Mordre un chien.

Non mais c'est vrai ça ! Y en marre des relations à sens unique, des évidences à sens inique, marre des grosses bêtes qui font peur aux petites !

Le premier qui se pointe sans laisse je lui montre les crocs, le premier qui me montre les crocs je lui aboie bien fort jusqu'à ce qu'il me laisse.

Et s'il s'accroche je le mords, je le déchire, je le lacère, je le raboudine et j'en fais du mou pour le chat.

 

Variante 1 de la résolution 4 : Piquer une mouche.

Tiens, celle-ci par exemple, qui arrête pas de buzzer en zigzag contre le vasistas. Je vais l'attraper, lui ligoter les pattes et hop un petit coup d'épingle dans le gras de son bide. Pas pour faire mal, juste dissuasion anti zzz.

Sûr qu'après elle ira buzzer ailleurs, et elle a intérêt, parce que la prochaine fois je l'écrase. Aussi sec. Enfin euh … manière de parler, parce que … beurk.

 

Variante 2 de la résolution 4 : Tirer le nez des vers.

Ah parce que les vers ont un nez ? Pour tenir pareil propos il faut qu'elle en ait un, de verre dans le nez !

 

Ah non c'est un court quand même.

Faut-il ce nez le dessiner ?

Faut-il que je le théorème ?

C'est pas si dur à deviner.

 

Ce nez qui tant de fois a sauvé cet empire …

 

Merde j'ai mélangé mes fiches ...

Ne riez pas Comte de Guiche :

Un rien suffit à m'énerver

Vous me cherchez vous me trouvez !

Quoi ? Non je suis pas parano !

 

Mais à coup sûr je suis quelque chose de pire :

Envers et contre tout groupie de Cyrano.

 

 

 

 

 

 

 

09:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.