Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2018

Numerus Clausius

Entropie. Ben oui quand même on est bien obligé maintenant qu'on est venu jusque là.

1869. formé en allemand (Clausius) du grec entropia « retour en arrière ».

En thermodynamique, fonction définissant l'état de désordre d'un système, croissante lorsque celui-ci évolue vers un autre état de désordre accru. « L'entropie augmente lors d'une transformation irréversible ».

Dégradation de l'énergie liée à une augmentation de cette entropie.

 

Il a eu une sacrée bonne idée, ce monsieur Clausius.

Tenter de trouver un ordre de lecture du désordre, décoder dans le désordre apparent la formule d'un ordre jusqu'alors inaperçu, est l'objet de la démarche scientifique en général. La grande idée n'est pas là.

Mais le pas de côté si souvent à l'origine des révolutions scientifiques (et autres), il le fait en décidant de voir dans le désordre une grandeur physique comme une autre. D'en faire dans la foulée une fonction utilisable, de le convertir en outils équationnels.

Autrement dit, avec la formulation du concept d'entropie, on cesse de considérer le désordre uniquement comme une gêne, un « bruit ». On le met au service de la construction de l'édifice, il en devient une pierre comme une autre.

Disons-le avec une autre métaphore : la fonction entropie agit comme un lutteur d'art martial (la science aussi est un sport de combat*). En parant l'attaque de l'adversaire (les embrouilles du désordre), on récupère à son profit sa dynamique.

D'une déperdition (d'énergie thermique) on fait un gain (de la valeur de la fonction entropie).

Bref en physique cette histoire a bien fait avancer le schmilblick.

 

Après, pour le reste, on peut rêver ...

Ce serait bien de transposer la démarche au monde humain trop humain, ce système grouillant d'affects désordonnés.

En tentant de définir les désordres géo-politiques, les retours en arrière intellectuels, les dégradations d'énergie sociétale, on ouvrirait la possibilité de nouvelles équations, de nouvelles solutions.

On pourrait même imaginer un mot d'ordre du style néguentropistes de tous les pays, unissez-vous !

 

*cf le mot de Bourdieu La sociologie est un sport de combat.

 

 

10:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire