Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2018

Relativiser

Néguentropie

Voilà un mot qui a de la gueule. Non content d'avoir la classe côté ciboulot, il se paye le luxe d'une élégance aussi personnelle que raffinée. Une alliance de sérieux et d'originalité, un je ne sais quoi de décalé (le genre qui porterait plutôt bien lavallière et araignée à la boutonnière).

Je trouve que ce serait un mot parfait pour tenter l'exercice inverse des célèbres bordées d'injures haddockiennes. Tiens c'est vrai direz-vous, ce serait sympa, ça, pourquoi on n'y a pas encore pensé ? Je crains que la réponse ne soit dans la question.

Pour ma part je l'avoue, je n'ai eu ces derniers temps que peu d'opportunités de couvrir d'éloges, de fleurs et de mots doux certains de ceux à qui j'ai eu affaire. Commerciaux de tout poil (et surtout de mauvais), opérateurs internet, fournisseurs d'énergie, et même agents d'administrations.

C'est pas que je sois parano, mais je les soupçonne d'être à la solde d'une vaste entreprise de conversion de la société à la misanthropie. (Mais peut être ne sais-je pas voir leurs bons côtés ?) (je dis ça histoire de ne pas passer définitivement pour une irrécupérable maussade) (et sarcastique invétérée).

Mais revenons à notre néguentropie. Mot que Robert date de 1964. C'est fou.

Quand j'étais enfant, tous les mots du dico étaient plus vieux que moi. Quoi de plus normal : les mots comme les parents nous précèdent en ce monde. Sauf que maintenant il y a beaucoup de mots plus jeunes que moi, même dans les vieux dico.

Perturbant, non ?

À propos de perturbant, j'ai lu récemment un livre sur le temps* auquel je n'ai pas tout compris (oui bon presque rien compris). Sinon que le temps et l'entropie sont indissociables. Y aurait pas d'entropie y aurait pas de temps figurez-vous.

Quand je dis figurez-vous c'est une image naturellement. Car notre bon vieux logiciel d'intuitions plus ou moins newtonien ne nous sert plus à grand chose depuis Einstein.

Et alors je vous raconte pas si on se plonge dans la soupe quantique de la physique contemporaine. Heureusement au niveau macroscopique où nous vivons, le principe d'Archimède tient le coup, ainsi que la plupart de nos repères.

J'ai au moins retenu ça du bouquin. Et aussi qu'il est déconseillé à qui est sujet au vertige de se placer du point de vue micro (où tout est relatif, élusif, incessamment mobile).

Néguentropie. DIDACT. Entropie négative ; augmentation du potentiel énergétique.

C'est ce qui est bien dans ce mot, il a l'air négatif mais en fait non. (Moins par moins égale plus comme on disait à l'école – avant 1964).

Augmentation du potentiel, franchement ça encourage. Merci Robert.

 

*L'ordre du temps (Carlo Rovelli. Flammarion 2018)

 

08:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire