Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2019

La mouche et les Sarmates

« Une araignée est fière d'avoir pris une mouche ; cet homme, un lièvre ; un autre, une sardine au filet ; un autre, des marcassins ; un autre, des ours ; un autre, des Sarmates*. Ne sont-ils pas tous des brigands si l'on examine leurs principes ? »

(Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même X, 10)

*Peuple germain contre lequel Marc-Aurèle fit la guerre à plusieurs reprises.

 

Pensée désabusée d'un Marc-Aurèle écoeuré de la guerre (l'a-t-il parfois goûtée ?).

Et surtout sensible à la vanité, à l'absurdité qu'il y a pour les hommes à placer si mal leur fierté. Chasser, faire la guerre, mettons que ce soit en certains cas inévitable. Mais y a pas de quoi s'en vanter.

 

Quoique : inévitable ? On pourrait peut être finir par envisager un plan B ?

Notons à ce propos que dans cette série d'exemples, il convient (à la suite de Spinoza) d'exempter de notre réprobation l'araignée qui n'a pas de plan B, elle. Réprobation éthique s'entend, parce que bon côté esthétique, bouffer des mouches : beurk.

 

Bref nous conclurons une fois de plus avec Zarathoustra ce n'est pas ta destinée d'être un chasse-mouches*. Ni un chasse-sardines, un chasse-ours, un chasse-marcassins, voire un chasse-Sarmates.**

 

*oui je sais je radote avec cette phrase, mais elle est tellement forte, dense, belle : un traité d'éthique à elle toute seule.

**lire cette phrase à haute voix te sera un excellent exercice d'élocution, lecteur-trice. (Au moins tu n'auras pas perdu ton temps en passant du côté de chez Ariane).

 

08:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

** ha ha ha

Écrit par : Tania | 24/09/2019

Les commentaires sont fermés.