Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2019

Présence d'esprit

Les hommes sont plus disposés à la vengeance ou à l'ingratitude qu'à rendre un bienfait : tel est le constat des propositions précédentes.

 

L'ingratitude, au-delà du superficiel non-remerciement, consiste à négliger le bienfait proposé, ne pas s'en saisir. Et cela parce que souvent on le méprise, on ne voit pas que c'est un bienfait.

La tristesse qui en résulte est aussi affaiblissante que celle provoquée par la honte. Elle contrarie encore plus radicalement le mouvement d'acquiescentia in se ipso. (cf Pénible à tous)

 

La vengeance, elle, est la haine-même, tout comme l'envie (cf Qu'il vive) dont elle est en quelque sorte le bras armé.

Comment arrêter son mécanisme, qui par définition s'auto-entretient ?

 

« La haine est augmentée par la haine réciproque, et peut être effacée par l'amour en retour» (Spinoza Éthique part.3 prop.43)

Être effacée traduit deleri = être détruite. En retour traduit la préposition contra : une chose est mise en face d'une autre, lui est opposée. Ce peut être apporter la contradiction à un argument, endiguer un mouvement etc.

Haine réciproque, amour en retour. Le parallélisme de la formule semble indiquer une parade, comme on lèverait un bouclier pour s'y abriter. En fait il s'agit de prendre le risque d'un changement de paradigme.

 

La réciprocité de haine c'est un réflexe : on renvoie la patate chaude qui vous brûle les doigts à celui qui vient de vous la balancer. L'autre, mû par le même automatisme (et la même douleur), vous la rebalance, et ainsi de suite.

Résultat : affluence monstre au service des grands brûlés, où de lit en lit se peaufine l'épopée des patates chaudes :

« Alors, malgré mes mains en sang, j'ai rebalancé la patate, pour l'honneur de la patrie (ou de Dieu ou de n'importe quoi ou juste de moi)

- Purée ! T'es un héros, mec ! »

 

L'amour « contra » ce pourrait être : éviter la patate d'un souple mouvement, puis la ramasser avec précaution, souffler doucement dessus pour la tiédir, la goûter, et la tendre à l'autre en face, avec un sourire.

Il se peut, dit ici Spinoza, que cet autre en face, devant cet inattendu, suspende son geste de balancer la patate suivante …

Il se peut, mais c'est pas sûr. Alors un conseil : profitez de son étonnement pour vous barrer vite fait.

 

« L'homme libre montre la même vaillance ou présence d'esprit à choisir la fuite qu'à choisir le combat ».

(part.4 corollaire prop.69)

 

 

08:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.