Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2021

Pâli (sans I)

- Toutes ces belles couleurs passées … Quelle perte pour cette œuvre ! Pas moyen de rattraper ça ?

- On a déjà restauré tout ce qu'on a pu. En allant au-delà, on ôtera à la fresque son caractère.

- Un peu plus de pétant dans ce rouge, non ?

- Vous n'y pensez pas, nous ne pouvons user que du pourpre exact de l'époque.

- Ah bon, ça a tant de conséquence ?

- Une fausse note se verra d'emblée.

- Pour un regard exercé comme le vôtre, d'accord. Seulement la fresque est supposée être un argument pour appâter le voyageur lambda, pas l'homme de l'art tel que vous.

- Même ce lambda-là peut goûter la beauté dans sa justesse, non ?

- Vous savez ce genre de gens ça parcourt toute l'Europe en sept jours, alors le temps consacré à la fresque dans notre bourg, ça va se compter en secondes … Ou alors on crée un truc pour lancer le buzz …

- Et de quelle sorte, le buzz sur une fresque du haut Moyen-Âge ?

- Un scandale pour provoquer un méga-débat chez les experts comme vous, dont les réseaux se fassent l'écho partout dans le monde …

- Vous allez me demander de changer quelque chose …

- Les couleurs, on peut pas, juste un peu ? ...

- Je vous le répète, nous devons rester dans le contexte culturel.

- C'est vu, OK, OK vous gardez vos couleurs passées …

- Pas mes couleurs, celle du créateur …

- OK OK, on garde les couleurs telles quelles, sauf qu'on met un nez rouge au bonhomme, là.

- Un nez rouge à l'apôtre Jean ? !!!

- C'est ça : on transforme votre fresque style haut Moyen-Âge en pop art. Et vous, vous devenez l'Andy Warhol du monde des experts restaurateurs de fresques Haut Moyen-Âge. Ça se tente, non ? … Eh oh, ça va ? Vous êtes tout pâle d'un coup.

 

07:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.