Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2017

Hasard et nécessité

10 horizontal 8 lettres : faire une mauvaise rencontre.

J'entends spontanément rencontre au sens premier-né de ce mot : hasard, coïncidence. La faute sans doute à une fréquentation trop assidue d'auteurs trop classiques.

Mais à chacun ses perversions lexicales.

Et d'ailleurs il semble que je partage celle-ci avec notre verbicruciste. Car l'idée de mauvaise rencontre induit celle d'aléa.

On me dira c'est pas parce que la rencontre est bonne qu'elle n'est pas imprévue, aléatoire itou. Je n'en disconviens pas.

Mais admettons que l'on sache par avance que la rencontre sera mauvaise, alors on fera son possible pour l'éviter. Autrement dit on peut supposer que si pour une bonne rencontre le doute est permis, une mauvaise rencontre a toutes les chances de ne se faire que par hasard.

 

L'ennui c'est que hasard n'a pas assez de lettres et coïncidence beaucoup trop. Ça tombe mal.

Faut-il chercher alors du côté de rencontres qui, quoiqu'elles aient toutes les chances d'être mauvaises, ne laissent pas d'être prévues, voire organisées ?

Genre négociation d'un cessez-le-feu pour une quelconque des guerres qui sont sur le, conciliation avant un procès, sommet international pour le désarmement. Le climat. Le commerce.

Sauf que FMIser trop court, tout comme ONUser.

(De plus suis jamais tombée sur une grille osant le néologisme abracadabrantesque).

 

Non décidément il faut garder à rencontre son sens d'accident (toujours se fier à sa première intuition). J'entends là encore accident au sens classique.

Quoique. Au sens moderne, il va plutôt bien avec notre définition.

Ah voilà on tient le bon bout.

Faire une mauvaise rencontre voyons voyons. Accidenter, froisserdelatôle, césarcompresser. Percuter.

Percuter ! Bon sang mais c'est bien sûr. Quoique. Percuter n'est-ce pas plutôt de nos jours faire une bonne rencontre, au sens classique ?

Discerner, avoir la bonne intuition, voire trouver le mot juste.

En langue jeune j'entends (Quoique : jeune, encore ? Vous avez remarqué : la sémantique est un truc qui nous fait prendre des coups de vieux non stop).

 

Toujours est-il que ce sens de percuter est consolant : une mauvaise rencontre peut toujours en cacher une bonne.

 

 

09:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

02/09/2017

Au quart de tour

5 vertical 8 lettres : moteur à réaction.

 

Après les hautes sphères philosophiques, voici une définition qui nous entraîne vers de non moins hautes sphères. Mais plus concrètes, le vrai ciel où volent des machins supersoniques.

Genre un avion à réaction avec son moteur mêmement à réaction. Sauf que c'est pas la solution vu qu'avion (ni fusée ni ovni d'ailleurs) n'a pas 8 lettres.

 

Mêmement ? Va savoir comment ce mêmement m'est venu sous le clavier, mais j'adore. Ça donne un petit côté vintage à l'écriture, non ?

(Encore un ou deux mots comme ça, je mets une crinoline, je coache le premier poète mélancolique ou pianiste phtisique qui passe, et je signe George Sand).

Serais-je tentée par la nostalgie ? Prête, à mon grand dam, à penser sinon c'était mieux avant du moins avant y avait aussi du bon ? Bref en un (gros) mot serais-je réactionnaire ?

 

Du coup moteur à réaction = nostalgie ? Oui mais non : nostalgie c'est neuf (lettres).

Réaction. Aller en arrière, revenir sur une histoire. L'histoire étant ce qu'elle est, souvent pleine de bruit de fureur et de morts.

Alors on se retourne vers le passé pour venger celui qui a été tué pour venger celui qui a été tué pour venger celui qui a été tué …

Moteur à réaction : vengeance. Dommage pas les bonnes lettres. Violence alors ?

La violence engendre la violence. Rendre les coups. Loi du talion. Œil pour œil dent pour dent mort pour mort.

Réactions en chaîne.

 

Ah ah ! Voilà qui ouvre d'autres perspectives. Mêmement mortelles, je vous rassure. Réactions en chaîne implique énergie nucléaire.

Du coup moteur à réaction 8 lettres = centrale. Oui mais non, c'est trop vague (pour ne pas dire trop tsunami). Des centrales y en a pas que des nucléaires.

Voir par exemple les centrales d'achat qui peuvent faire leur comptant de dégâts en termes de violences en chaîne.

Mais je m'emballe je m'emballe ... du calme, Ariane !

T'es pas dans une manif écolo et/ou paysanne, reste enchaînée à ta grille (de mots croisés).

 

Bref donc. Moteur à réactions.

Action/réaction. Réflexe. Système réflexe. Nerf sensitif/ moteur. Qu'est-ce qui provoque le mouvement-réflexe (ou pas) ? Un quoi ?

Un stimulus du nerf sensitif. Stimulus en 8 lettres. Question/réponse.

Et voilà le travail CQFD.

En corollaire nous en déduirons la définition d'une définition de mots croisés : stimulus à délires.

 

 

09:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

30/08/2017

Plus que parfait

3 horizontal 4 lettres : perfection.

 

Ah ah ! Voilà qui va élever le débat.

Quoique élever. Nous emmener dans l'abstraction oui.

Mais un débat abstrait est-il plus élevé qu'un débat concret ? (Sujet du bac) (littéraire).

La recherche de perfection ne fait-elle pas négliger la vie concrète, le rapport aux autres tels qu'ils sont ? (Vraie question).

Et ainsi ne risque-t-elle pas d'entrer en conflit avec une véritable éthique ? (Excellent approfondissement de la vraie question).

En fait qu'est-ce que la perfection ? (Oui vaut mieux commencer par là, une définition digne de ce nom).

Nous aborderons successivement les points de vue psychanalytique et philosophique. (Y en a pas d'autres ?) (Comme quoi ?) (ben je sais pas moi : mathématique, géologique, cinématographique - quoi on peut pas rigoler?)

 

1) Psychanalyse. Qui dit perfection dit idéal. C'est pas si simple car y a deux modalités d'idéal me suis-je laissé dire par Papa Freud.

L'idéal du moi émane du surmoi. C'est un modèle de référence, une norme exigeante poussant au dépassement moral, à la recherche de réussite sociale etc.

Il arrive souvent qu'une tierce personne (ou une institution) soit mise en place d'idéal du moi (avec la soumission induite) : fascination amoureuse, identification à un leader, conformisme dans un groupe social.

Le moi idéal s'ancre, lui, dans un fantasme narcissique de toute-puissance, hérité des tétées, boires et déboires du bébé que nous fûmes.

Remarque : en fait il y a une forte porosité entre ces deux modalités.

 

2) Philosophie. Pour platonisme et néo-platonisme accéder à la perfection est faire abstraction du réel. Pour être parfait faut s'arracher à l'immédiateté du monde qui n'est que l'ombre de la Vérité, et chercher au-delà à voir sa forme idéale ...

Mais ouf enfin Spinoza fut, et une lumière avec lui : par réalité et perfection j'entends la même chose.

Et vous savez quoi, cerise sur le gâteau : en 9 horizontal 5 lettres notre verbicruciste propose vrais dont la solution est ? Réels ! Trop fort, non ?

Si c'est pas le cas de dire que les grands esprits se rencontrent ...

 

Bon c'est sûr maintenant faudrait ouvrir le grand débat philosophique sur le rapport entre vérité et réalité. Et de là entre vérité et perfection.

Mais on va peut être s'épargner ça. Après tout les mots croisés c'est du divertissement et là je crains qu'on ne soit passé un peu au-delà du principe de plaisir.

Mea culpa je me suis laissée entraîner par mes manies. Nobody's perfect.

Ah oui au fait j'allais oublier la solution. Perfection en 4 lettres = fini.

 

Précisément.

 

08:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)