Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2015

Avec des yeux qui voient

 

 

"Dites, où trouve-t-on la justice, qui est amour avec des yeux qui voient ?"

(Ainsi parlait Zarathoustra. De la morsure de la vipère)

 

Sur le schéma de quatre mariages et un enterrement, voici dans cette petite phrase quatre questions et une définition. Une question évidente et explicite, deux implicites, une bien cachée mais la seule qui vaille vraiment en fait. Et puis une définition qui ne pourra qu'amener d'autres questions. Tout ça ? Ben oui déjà c'est de la philo, en plus c'est Nietzsche, donc : amis de la prise de tête bonjour. Mais restons zen, avec lui se prendre la tête n'empêche pas de prendre son pied, au contraire (forcément : Nietzsche, danseur funambule, souplesse, joie de danser …).

 

1) Question évidente et explicite : où trouve-t-on la justice ? Interrogation sur un lieu. Pas trop compliqué a priori. Un lieu, réel ou symbolique, ça se trouve ou à défaut ça peut se construire.

 

2) Mais dès qu'on tente de le désigner, ce lieu, on constate que la question en implique une autre bien lourde, bien plombée, style tout mais pas ça à l'oral du bac : qu'est-ce que la justice ?

 

3) Vient alors la prétendue définition : qui est amour avec des yeux qui voient. Là, soulagé, on se dit : super ! Sauf que : yeux OK on voit. Mais yeux qui voient ? (sehenden Augen) déjà c'est moins clair. Cerise sur le gâteau, on est bien obligé de s'avouer que l'amour : euh voyons ... Eros, philia, agapê, voilà voilà. Lequel collerait mieux dans le contexte ? Une chose est sûre, l'amour avec des yeux qui voient prend le contre-pied de   "l'amour est aveugle " et vise donc le dieu Eros, cet amateur qui n'a pas l'idée de virer son bandeau pour balancer sa flèche. (J'vous jure, après on se demande pourquoi tant de divorces). La ci-devant définition de la justice amène donc la 3° question : qu'est-ce que l'amour ? Le candidat au bac non suicidaire l'évitera idem si possible. Sinon, zen, peace and love : 0 ou 20 qu'importe, quand on aime on compte pas.

 

4) L'expression Yeux qui voient désigne deux choses de mon point de vue. La clairvoyance, la lucidité, ces bonnes vieilles Lumières qui les pauvres en voient par les temps qui courent de toutes les couleurs. Mais aussi une certaine qualité qui consiste à regarder vraiment ce qui est réellement là, sans superposer inconsciemment un schéma, un fantasme, ou pire un idéal. La qualité qui fait le juste témoin, le scientifique, le chercheur de vérité et l'amant de réalité (pas toujours à la fois certes, sinon à part Spinoza ...)

 

5) Last but not least, quatrième question, essentielle, déterminante, mais bien cachée dans ce début qui joue la banalité : Dites.

Justice, amour, Lumières : où ? A vous de chercher votre réponse : dites ! 

10:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonjour, j'ai donc visité ton blog et je crois que j'ai de la lecture pour quelques temps...on voit que toi tu ne tapes pas d'un unique doigt! J'ai créé un groupe sous FB pour les écrivaillons à distance et j ai mis l'url ci-dessus, aucune idée si ça marche !? A vendredi donc, chris et merci pour ces lectures :)

Écrit par : chris | 23/02/2015

Les commentaires sont fermés.