Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2016

Ouessant

 

 

« Ouais je suis pas sûr que c'était une bonne idée, la Bretagne en septembre.

- Si tu arrêtais un peu d'être négatif une fois, pour changer ?

- C'est pas une question de négativité, Françoise. Mais avoue que là c'est ce qu'on peut appeler une absence de perspective, non ?

- Tu veux dire pour nous ? Notre couple ?

- Notre couple ? Qu'est-ce que ça vient faire ? Je dis juste que d'ici on était censé voir l'île d'Ouessant, mais avec ce brouillard qu'on dirait de la ouate … Quoi notre couple ? Tu lui reproches quoi à notre couple ?

- Eh bien en fait puisque tu en parles, il faudrait qu'on ait une discussion, qu'on aille un peu au fond …

- Au fond de quoi ?

Au fond de l'inconnu pour trouver du nouveau …

- Quoi ? Attends tu es en train de me dire que tu … Quel nouveau d'abord ? Le frimeur de l'autre soir, à la fête chez Édouard ?

- Lequel de frimeur ? Parce que ça manquait pas …

- Mais si, tu sais, le con qui rentrait de Ouagadougou … ou de Ouarzazate …

- Non, il rentrait de Ouaterloo.

- Ah tu vois tu l'as remarqué !

- Mais non, l'inconnu, le nouveau tout ça, c'était une citation. Un poème. Mais laisse tomber.

- Voilà ! Je l'attendais celle-là ! Parce que j'ai pas traîné à la fac de lettres comme Madame, je suis un inculte moi, vas-y dis-le, puisque c'est ce que tu penses ! Ah tu veux qu'on aille au fond, eh bien on va y aller. Tu crois que c'est marrant pour moi de toujours naviguer à vue avec toi ? De me dire que d'un moment à l'autre la météo peut changer, que ta bonne humeur peut se transformer en grand frais ? Et après va tenir le cap, dans le brouillard, avec un vent force 4 …

- C'est quoi cette métaphore pourrie ? Tu vois que tu fais dans la littérature quand tu veux … Hein mon Chouchou, allez, on est en vacances, on est bien. Et puis regarde, ça se dégage sur la baie. On va finir par la voir, notre île d'Ouessant …

- Ouais ouais. Mais tu sais ce que dit le proverbe ici : qui voit Ouessant voit son sang.

- Mais c'est pas vrai ! Tu le fais exprès ou quoi ? Et après tu diras que t'es pas négatif ? À moins que ce ne soit une manière élégante de m'informer que tu as des envies de meurtre à mon égard ? Eh bien rassure-toi Chouchou c'est réciproque. »

 

 

 

 

09:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.