Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2017

Ceinture et bretelles

« Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée »

 

Mais un peu de doré évite de se serrer la ceinture, non ?

 

Sans compter que la bonne renommée accompagne plus souvent le doré que le désargenté.

Car la renommée, comme tant de choses en ce bas monde, ça s'achète. Moyennant des conseillers en renommée.

Vous savez, ces gens qui associent la réussite d'une vie à une montre dorée.

« Montre dorée vaut ceinture de sécurité », répètent-ils à l'envi.

 

Brillance de la renommée, doré de la ceinture : n'est-ce pas la même logique de l'apparence, deux façons pas si différentes d'en mettre plein la vue ?

Oui d'accord, j'imagine que le proverbe entend sans doute bonne renommée dans un sens éthique.

Il ne s'agirait pas d'impressionner, mais juste d'être respecté.

 

Sauf que les proverbes après tout sont des paroles comme les autres : ils ne disent pas toujours (ou pas seulement) ce qu'ils pensent dire.

Comme dit un vieux dicton en Lacanie « l'inconscient est structuré comme un langage ».

 

Tiens, puisqu'on en parle, savez-vous que Lacan ne portait pas de ceinture, mais des bretelles ? La preuve :

« Je-Moi-Même Jacques a dit : Dans le cadre doré du Stade du Miroir, bonne renommée vaut mieux que bretelles remontées. » (Séminaire XXL)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Ouais, il suffit d'un article dans un journal pour que la bonne renommée s'envole et alors on est bien content si l'on arrive au moins à garder la ceinture.

Écrit par : clodoweg | 03/03/2017

Comme quoi il n'y a pas que chez Molière que Tartufe peut mal finir ...

Écrit par : ariane | 04/03/2017

Les commentaires sont fermés.