Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2017

Plus que parfait

3 horizontal 4 lettres : perfection.

 

Ah ah ! Voilà qui va élever le débat.

Quoique élever. Nous emmener dans l'abstraction oui.

Mais un débat abstrait est-il plus élevé qu'un débat concret ? (Sujet du bac) (littéraire).

La recherche de perfection ne fait-elle pas négliger la vie concrète, le rapport aux autres tels qu'ils sont ? (Vraie question).

Et ainsi ne risque-t-elle pas d'entrer en conflit avec une véritable éthique ? (Excellent approfondissement de la vraie question).

En fait qu'est-ce que la perfection ? (Oui vaut mieux commencer par là, une définition digne de ce nom).

Nous aborderons successivement les points de vue psychanalytique et philosophique. (Y en a pas d'autres ?) (Comme quoi ?) (ben je sais pas moi : mathématique, géologique, cinématographique - quoi on peut pas rigoler?)

 

1) Psychanalyse. Qui dit perfection dit idéal. C'est pas si simple car y a deux modalités d'idéal me suis-je laissé dire par Papa Freud.

L'idéal du moi émane du surmoi. C'est un modèle de référence, une norme exigeante poussant au dépassement moral, à la recherche de réussite sociale etc.

Il arrive souvent qu'une tierce personne (ou une institution) soit mise en place d'idéal du moi (avec la soumission induite) : fascination amoureuse, identification à un leader, conformisme dans un groupe social.

Le moi idéal s'ancre, lui, dans un fantasme narcissique de toute-puissance, hérité des tétées, boires et déboires du bébé que nous fûmes.

Remarque : en fait il y a une forte porosité entre ces deux modalités.

 

2) Philosophie. Pour platonisme et néo-platonisme accéder à la perfection est faire abstraction du réel. Pour être parfait faut s'arracher à l'immédiateté du monde qui n'est que l'ombre de la Vérité, et chercher au-delà à voir sa forme idéale ...

Mais ouf enfin Spinoza fut, et une lumière avec lui : par réalité et perfection j'entends la même chose.

Et vous savez quoi, cerise sur le gâteau : en 9 horizontal 5 lettres notre verbicruciste propose vrais dont la solution est ? Réels ! Trop fort, non ?

Si c'est pas le cas de dire que les grands esprits se rencontrent ...

 

Bon c'est sûr maintenant faudrait ouvrir le grand débat philosophique sur le rapport entre vérité et réalité. Et de là entre vérité et perfection.

Mais on va peut être s'épargner ça. Après tout les mots croisés c'est du divertissement et là je crains qu'on ne soit passé un peu au-delà du principe de plaisir.

Mea culpa je me suis laissée entraîner par mes manies. Nobody's perfect.

Ah oui au fait j'allais oublier la solution. Perfection en 4 lettres = fini.

 

Précisément.

 

08:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire