Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2017

Hasard et nécessité

10 horizontal 8 lettres : faire une mauvaise rencontre.

J'entends spontanément rencontre au sens premier-né de ce mot : hasard, coïncidence. La faute sans doute à une fréquentation trop assidue d'auteurs trop classiques.

Mais à chacun ses perversions lexicales.

Et d'ailleurs il semble que je partage celle-ci avec notre verbicruciste. Car l'idée de mauvaise rencontre induit celle d'aléa.

On me dira c'est pas parce que la rencontre est bonne qu'elle n'est pas imprévue, aléatoire itou. Je n'en disconviens pas.

Mais admettons que l'on sache par avance que la rencontre sera mauvaise, alors on fera son possible pour l'éviter. Autrement dit on peut supposer que si pour une bonne rencontre le doute est permis, une mauvaise rencontre a toutes les chances de ne se faire que par hasard.

 

L'ennui c'est que hasard n'a pas assez de lettres et coïncidence beaucoup trop. Ça tombe mal.

Faut-il chercher alors du côté de rencontres qui, quoiqu'elles aient toutes les chances d'être mauvaises, ne laissent pas d'être prévues, voire organisées ?

Genre négociation d'un cessez-le-feu pour une quelconque des guerres qui sont sur le, conciliation avant un procès, sommet international pour le désarmement. Le climat. Le commerce.

Sauf que FMIser trop court, tout comme ONUser.

(De plus suis jamais tombée sur une grille osant le néologisme abracadabrantesque).

 

Non décidément il faut garder à rencontre son sens d'accident (toujours se fier à sa première intuition). J'entends là encore accident au sens classique.

Quoique. Au sens moderne, il va plutôt bien avec notre définition.

Ah voilà on tient le bon bout.

Faire une mauvaise rencontre voyons voyons. Accidenter, froisserdelatôle, césarcompresser. Percuter.

Percuter ! Bon sang mais c'est bien sûr. Quoique. Percuter n'est-ce pas plutôt de nos jours faire une bonne rencontre, au sens classique ?

Discerner, avoir la bonne intuition, voire trouver le mot juste.

En langue jeune j'entends (Quoique : jeune, encore ? Vous avez remarqué : la sémantique est un truc qui nous fait prendre des coups de vieux non stop).

 

Toujours est-il que ce sens de percuter est consolant : une mauvaise rencontre peut toujours en cacher une bonne.

 

 

09:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.