Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2017

... Abnegation

 

J'imagine volontiers que la véritable tragédie des pauvres, c'est qu'ils ne peuvent s'offrir rien d'autre que l'abnégation.

Oscar Wilde (Le portrait de Dorian Gray)

 

Il y a une chose simple à déduire de cette phrase : les riches sont des gens hautement moraux. Oui les riches sont généreux. C'est même ce qui les caractérise.

(Comment ils sont devenus riches alors ?) Mais c'est pas la question ! (Un peu quand même, non ?) ...

Bref quelle plus belle générosité chez le riche que celle de faire cadeau à un pauvre de l'abnégation, tel Saint Martin se dépouillant de son manteau ?

(Vison, cachemire, alpaga?) Mais on s'en fout c'est juste une image ! (Ah OK juste une image) ( Et juste un mot, alors. Ouf. Mais vas-y continue)...

Les riches sont payés pour le savoir, l'abnégation est une vraie valeur, la seule sans doute. Contrairement aux viles babioles qu'un destin contraire leur assigne et que stoïquement, ils assument de recevoir. Et sans étaler leurs états d'âme, pas plus qu'ils n'étalent leur feuille d'impôt. Car les riches sont pudiques.

(…) Quoi ? (J'ai rien dit. Vas-y continue) ...

Mais que de souffrance muette infligée à leur fibre éthique ! La baraque à Saint Barth avec son petit coin de plage, le yacht avec ses esclaves de service, le paquet de bonnes actions de bon gros rapport …

Mais que faire ? C'est leur destin.

Seulement ils ont beau être gentils et généreux, les riches, y a des jours quand même où ils l'ont mauvaise de voir que les pauvres ne le leur rendent pas. Tous ces gens qui ont libre accès à l'abnégation grâce à eux, ils devraient en être un minimum reconnaissants, non ?

Un petit merci nos bons maîtres, ça leur ferait mal ?

Mais non, ça fait la gueule, la grève, ça revendique, ça te parle d'injustice. Bref ça fait des histoires. Salauds de pauvres ...

Oh et puis flûte !

(Dom Pérignon pour moi c'est possible ?)

… Qu'ils en profitent, de leur abnégation ! On s'en fout, tout le reste est à nous.

(Ah tiens ça me fait penser, tu devais pas me donner la combinaison du coffre ?) ...

 ... Quel coffre ?

 

 

 

09:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.