Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2019

Des goûts et des couleurs

Couleur franche.

L'expression peut noter deux caractères: l'intensité ou l'absence de mélange. Intensité d'une couleur vive, saturée, voire criarde. Netteté d'une couleur pure.

Et quand la couleur n'est pas franche ? On la dira indécise, nuancée, douce, pastel, passée, délavée.

On ne parle pas de couleur menteuse ou hypocrite. On pourrait.

Ce bleu profond et lumineux en certains endroits de Méditerranée, quand on sait le degré de pollution …

 

Couleurs primaires, secondaires.

Le disque des couleurs que nous fabriquions en cours de dessin.

Prisme, arc-en-ciel. La magie de voir sortir toutes les couleurs d'une lumière partout répandue mais transparente, impossible à qualifier (on la dit blanche parfois je crois). Elle est en fait l'invisible qui rend possible toute vision.

 

Déclinaisons.

Ardoise azur pervenche outremer

Jade olive céladon émeraude

Bordeaux rubis cerise feu sang

Aubergine lilas parme prune

Châtain noisette chocolat tabac terre de Sienne

Beige chamois alpaga

Souris acier fumée

Orange saumon ocre

Citron jonquille or paille safran moutarde

Vanille ivoire

Rose

 

C'est la vie.

Était-ce qu'il n'avait plus de pain blanc à manger, toujours est-il qu'il s'était mis à broyer du noir. Devenu angoissé chronique, il était sujet à toutes sortes de peurs de toutes nuances de bleu.

De plus en plus souvent il voyait rouge, entrant pour d'anodins désagréments dans une colère noire. Il faisait grise mine à tous ceux qu'il rencontrait. Il usait d'une langue peu châtiée, au large camaïeu de verts, pour reprocher à ses interlocuteurs de lui en faire voir de toutes les couleurs. Cela provoquait un blanc dans la conversation.

Un jour elle arriva. Alors, comme si elle avait hissé un drapeau blanc pour signifier une trêve à la tristesse et à la détresse, il sut qu'avec elle ce serait la vie en rose.

 

 

 

08:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

que de noms pour désigner les couleurs !
Et l'on dit que le Français n'est pas concret.

Écrit par : clodoweg | 10/03/2019

C'est vrai, il faudrait utiliser au quotidien ce genre d'images. Style : les commerces sont dans le garance, est-ce l'effet gilets jonquille ?

Écrit par : Ariane | 11/03/2019

Joli ! J'adore les couleurs et leurs noms si divers. Aujourd'hui, j'ai acheté une botte de tulipes franchement jaune printemps.

Écrit par : Tania | 13/03/2019

Les commentaires sont fermés.