Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2020

Au coin de la rue : le cas de le dire ?

 

À la croisée du boulevard de la République, un panneau « rue des Droits de l'Homme ». En s'avançant on voit un autre panneau, qui signale que la rue en question est une impasse.

 

Shéhérazade B., m'informe une plaque cuivrée, est avocate à la Cour. Mon imagination se met à vagabonder.

Je la vois, sa longue chevelure balayant la toge à chaque effet de manche, devant un prétoire suspendu à ses lèvres (et acquis de toute évidence à sa cause, sinon à celle de son client).

Il profite tranquillement du spectacle, le client, il fait confiance.

« N'ayez aucune inquiétude, lui a dit maître B., en narrant les faits sous un jour qui nous est favorable, je vous promets de nous obtenir, à tout le moins, un sursis ».

08:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Excellent !

Écrit par : Tania | 16/01/2020

Oui, c'est fou ce que les rues racontent ...

Écrit par : Ariane | 17/01/2020

Les commentaires sont fermés.