Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2020

Au coin de la rue : étrange

 

La devanture d'un coiffeur annonce « homme » « femme » « enfant ». Quel sens trouver à ces guillemets ? Incertitude existentielle ? Truc de marketing ?

 

Il/elle tangue sur des cothurnes dorés, orteils entravés, mollets saucissonnés, cheveux décolorés, exténués de permanentes, taille guêpée de stretch. 

Il faut souffrir pour être « belle » ?

 

Cette femme qui arrive à pas menus face à moi sur le trottoir, on dirait ma mère passé 65 ans, ou ma grand mère.

En me croisant, elle me dévisage avec insistance, comme si moi aussi je lui rappelais quelqu'un.

 

Une petite dame aux cheveux blancs dont je vois le reflet dans chaque vitrine de la rue : je vais finir par croire qu'elle me suit. Que me veut-elle ?

Qu'ai-je à faire de cette mémère ?

 

08:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.