Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2020

(1/21) Tous les âges

 

Hugo a écrit (je ne sais plus quand je ne sais plus où) : être vieux c'est avoir tous les âges.

Garde-toi, lecteur, lectrice, d'attribuer la parenthèse aux atteintes d'un Alzheimer galopant. C'est que j'ai trouvé cette citation dans un livre, sans que l'auteur en donne la source.

J'ai bien pensé aller la chercher par moi-même, mais un rapide calcul m'a dissuadée. À mon âge le temps est désormais trop précieux : parcourir les milliers de pages dues à la prolixe (et néanmoins géniale) plume de Totor, juste par obsession de la précision ...

Après tout je ne suis pas là pour réparer les insuffisances des confrères (bon ça c'est fait).

 

Être vieux c'est avoir tous les âges.

Je ne sais pas ce qu'Hugo entend exactement par là (surtout en l'absence de contexte) (et toc). En revanche je peux dire deux trois choses que cette phrase m'inspire.

Et je les dirai.

 

Mais pour commencer, aujourd'hui, je me contente, lectrice-teur, de répondre par à ton implicite et néanmoins ta pertinente question : pourquoi donc parler de vieillesse ? Est-ce vraiment indiqué en ces temps où les occasions de déprimer ne manquent pas ?

 

Pourquoi ? Peut être juste parce que j'ai l'âge du rôle.

 

11:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Curieuse de lire ce que l'âge vous inspire, Ariane, surtout en 21 épisodes.

Écrit par : Tania | 23/08/2020

En fait, vous verrez, Tania, qu'il s'agit le plus souvent de ce que l'âge inspire à Montaigne. Il dit bien mieux que je ne saurais faire (évidemment ...) des choses que je ressens aussi.

Écrit par : Ariane | 24/08/2020

Les commentaires sont fermés.