Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2018

Sous la dictée la marge (1)

Révolutionnons l'ortografe

(Lyon fac de lettres, juin 1968)

 

La plume écrivant révolutionnons avec 2N et accord correct, réservant son effort de sabotage militant au mot honni, trahit à mon sens son appartenance à la classe supérieure.

Révolutionner l'orthographe : souci de linguiste plus que de scripteur lambda (sigma en fait). Non ?

Le vrai défi n'est-il pas de réduire la possibilité d'injustice sociale pouvant passer par la pratique de la langue. Non ?

Les règles et usages de la langue visent le même objectif que les règles d'un jeu. Créer un contrat de fair-play entre joueurs.

Elles constituent la base commune sur laquelle fonder la communication, dans le contexte d'une époque. L'évolution du contexte demande l'ajustement périodique des règles, en respectant le critère de fidélité à ce contrat.

Bref tout cela évolue selon un pragmatisme raisonné que j'avoue préférer au romantisme idéologique et abstrait dont je soupçonne l'auteur du tag

(mais peut être va savoir lui fais-je un procès d'intention)

(et en plus depuis aussi bien il est mort)

(ou pire devenu recteur, voire ministre de l'éducnat).

 

 

 

 

 

 

 

 

10:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

08/01/2018

Dont acte

Assez d'actes 

des mots !   

(Paris La Sorbonne mai 68)

 

Tu l'as dit, camarade. Des mots, des mots !

 Et des beaux ! À bas les mots laids !

Et des vrais ! À bas les bas mots !

Et des partageux ! À bas les demi-mots !

Et des subtils ! À bas les gros mots !

Et des gentils ! À bas les mots-biles !

Et des neufs des fols des libres !

À bas les normes-mots !

 

Euh … Oui mais euh faudrait pas nous laisser démobiliser par les grands mots ...

Tu l'as dit, camarade. Mobilisons-nous pour les grands remèdes !

Assez de maux, des actes !

 

Des actes, des actes, oui mais des bien agis !

À bas les vils agissements !

À bas les actions en bourse !

Vivent les actes gratuits !

 

Euh … Oui mais euh gaffe quand même aux passages à l'acte ...

Tu l'as dit, camarade : assez d'actes, des mots !

 

Euh … Oui mais euh …

Ta gueule, camarade !

 

 

 

 

 

 

 

09:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

05/01/2018

Cinq fruits et légumes par jour

Un petit pois sur 10 est une carotte

(Paris 2°, 2012)

 

Sans compter qu'on n'additionne pas les choux et les carottes.

Mais ne peut-on concevoir une tolérance concernant l'addition des choux et des brocolis ?

Sauf que les grosses légumes manient la carotte et le bâton.

La proportion de bâtons dans les petits pois est-elle un indicateur du degré de démocratie d'une société ?

La proportion de gens prêts à poireauter pour un navet est-elle un indicateur du niveau culturel dans une société ?

Une cervelle sur combien est un pois chiche ?

Vous oubliez que les petits pois ne se cuisinent pas à la cervelle mais au lard.

Ah oui pardon où avais-je la tête.

Au fait, un petit pois sur combien est un bout de lard ?

La proportion de gros lards dans les mangeurs de petits pois est-elle un indicateur de l'état de l'élevage porcin dans une société ?

L'essentiel reste que les p'tits pois les p'tits pois les p'tits pois c'est un légume bien tendre.

Oui moi aussi les petits pois, je les aime.

Alors pourquoi qu'on les compterait ?

 

(… Et les patates dans tout ça ?)

 

 

 

 

 

 

 

 

08:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)