Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2021

Rogner les ailes (sans L)

-Arrête, pas besoin de continuer : t'arriveras pas.

-Mais je …

-Je t'apprends rien je suppose, ce serait bien étonnant que cette fois-ci tu réussisses, non ?

-Je me suis bien préparée, alors je vois pas pourquoi …

-Et puis t'as vu ta tête ? Qui va s'intéresser à ce que propose une meuf aussi moche … Quoi ? Tu sais que t'es moche quand même ? C'est pas ta faute mais ça t'aide pas, forcément. Alors je répète : stop, perds pas ton temps …

-Et si moi je sais que c'est poss …

-Enfin ... je dis perds pas ton temps, mais en fait si tu en perds, qui s'en souciera, hein ?

-Mon temps vaut autant que ton temps, et c'est pas en me rabaissant que tu te hausseras ...

-Oh oh c'est que madame pense, madame raisonne, madame est phi …

-C'est à dire j'ai un cerveau, moi

-T'as un cerveau peut être mais jusqu'à présent t'en as fait quoi ? Pour des choses qui servent je veux dire …

-Tu veux dire : faire du fric ?

-Exactement oui. Du fric t'en as pas, mais moi oui, c'est ça qui change tout CQFD. C'est qui a du fric qui commande, c'est aussi évident que ça.

-Ben justement c'est pour ça que je me prépare. Entretien d'embauche, embauche, et ciao à toi, boss.

-Et moi je te répète que t'y arriveras pas.

-Mais je …

-T'es moche et tu sers à rien, tu devrais t'estimer heureuse que je t'aie pas virée encore.

-J'attends que ça : vire moi, et tu verras que je suis en mesure de prendre mon essor par mes propres forces …

-Je verrai rien du tout. Si t'étais en mesure, comme tu dis, ben y a un moment que tu serais partie, hein ?

-Mais je …

-Je t'apprends rien je suppose ce serait bien étonnant que cette fois-ci tu mettes ton projet à exécution. Non tu veux que je te dise, ma petite, ton avenir c'est comme ton passé : moi, ton boss. Point barre.

 

08:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

24/01/2021

Y a qu'à pas (sans K)

-Tout ça commence à bien me casser le moral, pas toi ?

-T'as qu'à plus y penser.

-Mais on va de Charybde en Scylla, de catastrophe en catastrophe. Et personne fait rien, tout le monde a l'air de trouver ça normal. C'est bien simple on se croirait dans une histoire de l'auteur tchèque, là ...

-T'as qu'à pas t'en occuper non plus.

-Ah bravo ! La politique de l'autruche … C'est peut être ton style, Caro, mais c'est pas le mien figure-toi.

-C'est quoi ton style ? La politique du casoar, de l'émeu, du nandou ? Du cafard peut être, avec ton auteur tchèque ...

-Haha très drôle.

-Non sérieux, Lulu, à quoi ça servirait qu'on se décarcasse, au point où on en est …

-Alors on se planque à fond de cale et vogue la galère ?

-Je dirais plutôt le catamaran …

-Caro, tes calembours pourris, j'en ai ras la cafetière.

-C'est pas gentil, ça. Tu disais pas ça avant.

-Avant quoi ?

-Avant de virer vieux cacochyme, Lucas…

-Là c'est toi qui es carrément méchante, Caroline.

-Disons que je pique un peu ton cœur ...

-Oui justement des choses qui m'écoeurent y en a tellement, et c'est de ça que je voulais parler.

-Parler, on peut toujours, mais c'est pas ça qui sortira le monde du caca.

-Mais si peut être, ça dépend de quoi on parle et comment, et avec qui …

-Ouais y a qu'à dire ça, camarade.

-Décidément tu es incapable d'avoir une conversation sérieuse.

-T'as qu'à pas m'écouter ...

 

12:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

22/01/2021

Une journée de maître Sanji (sans J)

Au matin à sa fenêtre le maître prit sa plume et écrivit :

 

Rayon de soleil

Aurore aux yeux de geisha

Ciel vêtu de soie

 

 

À midi assis dans la forêt il prit sa plume et écrivit :

 

Cri de la cigale

Le vent enchante les pins

Ah ! Concert d'été …

 

 

Le soir dans le halo de la lampe à huile il prit sa plume et calligraphia :

 

Œil rond de la lune :

Par la porte de la nuit

Quel rêve entrera ?

 

 

08:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)