Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog d'Ariane Beth - Page 5

  • Eau-de-vie

    -Eau-de-vie n.f. XIV°s latin des alchimistes aqua vitae. Liquide alcoolique consommable provenant de la distillation du jus fermenté des fruits (eau-de-vie naturelle) ou de la distillation de substances alimentaires (céréales, tubercules).

    Bon je t'épargne la suite, Ariane, c'est un tiers synonymes deux tiers déroulement du paradigme : armagnac, cognac, grappa, poire, genièvre, vodka, whisky, etc. Il ne doit pas en oublier beaucoup, je ne sais ce qu'il faut penser de sa connaissance encyclopédique du sujet.

    -C'est pour qu'on boive ses paroles, Blanche. Opération marketing. Il profite de ce genre de définition pour allécher son lecteur, de façon à le fidéliser.

    -Oui c'est sûr qu'avec épistémologie ça marcherait moins bien.

    -Quoique. Il pourrait faire le lien grâce à vérité, vérification.

    -Genre in vino veritas ? Un peu facile, Ariane. T'es pas allée la chercher loin, celle-là.

    -Et alors ? T'as quelque chose contre la facilité ?

    -À propos tu vois là on a un pluriel facile, car logique*. Des eaux-de-vie. Même si tu multiplies les eaux t'as qu'une vie.

    -Ouais c'est bien pour ça d'ailleurs que tu n'as pas trop intérêt à multiplier ce genre d'eaux, ma pauvre Blanche.

    -Fais gaffe Ariane, le lobby viticole pourrait te renvoyer en boomerang l'argument massue : que serait l'état de notre balance commerciale sans le vin et les alcools, hein ?

    -Y a aussi le camembert, le roquefort, et autres parfums qui la font pencher la balance, je dirais.

    -Un autre bon côté des eaux-de-vie c'est que ça devrait nous rendre autosuffisants en gel hydro-alcoolique, car il est parfois fabriqué avec les invendus.

    -Oh ? Déconne ?

    -Comme je te le dis, Ariane, c'est un de leurs débouchés. Du coup si tu vas au café boire une eau-de-vie, aussi bien c'est avec un gel du même cépage que tu te badigeonnes les mains en entrant. Le monde est bien fait !

    -Le problème c'est si tu tombes sur un cafetier bourré qui a interverti les deux bouteilles ...

     

     

    *cf abaisse-langue

     

     

  • Dacron

    -Dacron n.m. 1951 nom déposé ; mot anglais américain d'origine inconnue, formé sur nylon. Fibre textile synthétique (polyester) fabriquée sous licence américaine.

    -Dis-moi Ariane, tu ne crois pas que le lecteur risque d'avoir des doutes sur notre fair-play ? Parce que l'enchaînement entre caban et dacron ça fait cousu de …

    -Eh bien invitons le lecteur qui aurait des doutes à aller vérifier par lui-même. Ouïs ouïs lecteur : les mots de cette série sont garantis huitième de chaque lettre dans l'édition 2012 du Petit Robert.

    -D'ailleurs tiens au fait puisque tu en parles faudrait pas qu'on investisse dans un dico plus récent ? Parce que bon pour la langue c'est comme pour nous, le temps file.

    -T'as peur qu'on ne soit plus à la page, Blanche ?

    -Qui emploie encore cette expression, Ariane ? Être à la page c'est carrément raccord avec le pull en dacron …

    -Faut croire que j'ai la fibre vintage … Mais dis, tu savais, toi, que c'était sous licence américaine le dacron?

    -J'avoue je ne m'étais pas posé la question, mais c'est logique : les années 50 marquent la fulgurante ascension économique des USA, assortie de la mise en place de leur soft power … Coca Dacron Dysney ...

    -Arrête, Blanche, tu parles comme un livre de géopolitique.

    -Et alors y a pas de honte. Mais bon soit je reviens à notre Robert. Il dit que dacron est formé sur nylon, c'est discutable comme hypothèse, non ?

    -Ch'ais pas. Pour nylon il dit quoi ?

    -Il dit texto : de (vi)nyl et cott(on), (ray)on « rayonne »

    -Ah oui quand même. De temps en temps il se lâche bien notre Robert, tu ne trouves pas, Blanche ?

    -S'il le dit, il s'est documenté je suppose.

    -Ouais. N'empêche moi aussi je peux t'en faire des étymologies.

    -Exemple ?

    -Exemple version capitaliste, Blanche. Dacron : de dac(cord) (pat)ron.

    -Ou bien exemple version panorama des années 50 à nos jours. Dacron : de (Pierre) Dac et (Mac)ron.

    -Ou bien ...

     

  • Caban

    -Caban n.m. 1448 italien de Sicile cabbanu de l'arabe qaba « tunique ». Manteau court en gros drap de laine à deux rangées de boutons (porté à l'origine par les marins). Vraiment ce que j'aime chez Robert, ce sont les étymologies. On n'est jamais déçu du voyage.

    -D'accord avec toi, Blanche. Robert est un guide qui sait de quoi il parle. On apprend des tas de choses sur la vie des mots, qui est forcément aussi celle des gens. Sicile île marin nu qu'a froid cabbanu marin vêtu de drap …

    -C'est que les mots c'est comme les virus, pour se transmettre il leur faut un support, un vecteur.

    -Pour la métaphore, franchement Blanche tu t'es pas cassée là. Si encore tu la filais astucieusement …

    -Oui oui ça va Ariane le fil le tissage c'est ton rayon on sait. Mais serais-tu capable de filer la laine pour en faire du gros drap à caban, hein ?

    -Chacun son job, ma chère Blanche. Aux uns le métier à tisser, aux autres les mots à texter. Quoique. Ça me fait penser à Montaigne …

    -Qu'est-ce qui ne te fait pas penser à Montaigne, Ariane, je me demande ?

    -Non mais tu sais quand il dit Ceux que je vois faire des bons livres sous de méchantes chausses, eussent premièrement fait leurs chausses, s'ils m'eussent cru. Demandez à un Spartiate s'il aime mieux être bon rhétoricien que bon soldat ; non pas moi que bon cuisinier, si je n'avais qui m'en servît.* Être capable de faire des choses concrètes dans la vraie vie c'est clair à choisir y a pas photo. Imagine-toi par gros temps sur ton bateau. Pour t'en sortir vaut mieux avoir appris à manier le cabestan qu'à filer la métaphore, non, Blanche ?

    -Ou alors tu boutonnes bien ton caban et tu te rabats sur Épicure en attendant que ça se passe.

    -Que vient faire Épicure dans cette galère ?

    -Haha. Facile. Je parle de son truc comme quoi dans la tempête les hommes sont paniqués because qu'ils sentent venir le naufrage, mais y a un pourceau qui, lui, reste zen dans son être animal.

    -Ouais il serait moins zen s'il savait pourquoi les marins l'ont embarqué. Tu me diras il a un petit délai, parce que dans une tempête pareille, même avec le pied marin t'es pas à l'abri de la nausée, j'imagine.

     

     

    *Essais II,37 De la ressemblance des enfants aux pères