Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2017

Dolce vita

7 vertical 4 lettres : chef de bandes italien.

 

Une fois n'est pas coutume, commençons par donner la solution. Rosi.

« Ah bon ? Quel rapport entre rosir et l'Italie ? Je connaissais voir Naples et mourir, y aurait-il aussi, quoique moins souvent évoqué, voir Parme et rosir ?

Les bandes en question seraient alors les copeaux du fromage éponyme qui, répandus par le chef (Fabrizio de son petit nom) sur des rondelles de tomates basiliquées pour l'occasion (bien qu'à Parme il s'agisse comme chacun sait de chartreuse et non de basilique) s'imprègnent de la couleur d'icelles »,

dira le lecteur ou la lectrice.

(La lectrice plus probablement : bien plus de femmes que d'hommes groupies des immortels héros de Monsieur Beyle, va savoir pourquoi.)

En tous cas je suis épatée. Quelle imagination dans la logique, quelle logique dans l'imagination ! Lectrice, lecteur, je suis contente de toi.

Et à vrai dire un peu jalouse : voilà une explication que j'aimerais avoir trouvée.

Sauf que c'est pas ça. Rosi est en fait un nom propre.

« Ah bon ? On n'est pas plus avancé pour autant : les Rosi en Italie ça doit pas manquer, comme les Blanc en France, non ? »

Là maintenant je dois te dire que tu me déçois, lecteur. Chef de bandes ça te fait penser à quoi ? (En n'oubliant pas que ce blog est tout public)

« Euh, chef de bandes … Rosi serait un mafieux célèbre ? »

Eh voilà, c'était le gros méchant piège du verbicruciste. Bon, on va faire avance rapide : figure-toi que le Rosi c'est le cinéaste et la bande c'est la pellicule la bobine tout ça.

(Le vc parle comme avant le numérique, il fait dans le vintage, mêmement que moi à mes moments George Sand).

Mais ton hypothèse de mafieux m'amène à une réflexion. Il y a d'autres noms de cinéastes qui tournent régulièrement dans les grilles. Tels Lean ou Reed, bien pratiques pour les croisements et carambolages de voyelles afférents.

Les définitions varient selon le casting, faisant en général allusion au plus grand succès rencontré par le type.

Mais je n'ai jamais trouvé la définition chef de bandes qu'associée à des Italiens : Pasolini Fellini Benigni Risi. Rosi donc. (À l'exception notable de Visconti).

Voilà un racisme inconscient antirital où je m'y connais pas (je dis ça parce que le verbicruciste est belge) (mais j'ai rien contre les Belges) (mais une branche de ma famille est d'origine italienne) (mais aucun rapport).

Au fait pourquoi l'exception Visconti ? Eh bien je pense qu'il est associé à grande famille plutôt qu'à famille mafieuse. (Le vc en plus d'être raciste est donc snob).

 

Bref sa définition je vais lui mettre huit et demi (bien payé).

09:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

06/09/2017

Hasard et nécessité

10 horizontal 8 lettres : faire une mauvaise rencontre.

J'entends spontanément rencontre au sens premier-né de ce mot : hasard, coïncidence. La faute sans doute à une fréquentation trop assidue d'auteurs trop classiques.

Mais à chacun ses perversions lexicales.

Et d'ailleurs il semble que je partage celle-ci avec notre verbicruciste. Car l'idée de mauvaise rencontre induit celle d'aléa.

On me dira c'est pas parce que la rencontre est bonne qu'elle n'est pas imprévue, aléatoire itou. Je n'en disconviens pas.

Mais admettons que l'on sache par avance que la rencontre sera mauvaise, alors on fera son possible pour l'éviter. Autrement dit on peut supposer que si pour une bonne rencontre le doute est permis, une mauvaise rencontre a toutes les chances de ne se faire que par hasard.

 

L'ennui c'est que hasard n'a pas assez de lettres et coïncidence beaucoup trop. Ça tombe mal.

Faut-il chercher alors du côté de rencontres qui, quoiqu'elles aient toutes les chances d'être mauvaises, ne laissent pas d'être prévues, voire organisées ?

Genre négociation d'un cessez-le-feu pour une quelconque des guerres qui sont sur le, conciliation avant un procès, sommet international pour le désarmement. Le climat. Le commerce.

Sauf que FMIser trop court, tout comme ONUser.

(De plus suis jamais tombée sur une grille osant le néologisme abracadabrantesque).

 

Non décidément il faut garder à rencontre son sens d'accident (toujours se fier à sa première intuition). J'entends là encore accident au sens classique.

Quoique. Au sens moderne, il va plutôt bien avec notre définition.

Ah voilà on tient le bon bout.

Faire une mauvaise rencontre voyons voyons. Accidenter, froisserdelatôle, césarcompresser. Percuter.

Percuter ! Bon sang mais c'est bien sûr. Quoique. Percuter n'est-ce pas plutôt de nos jours faire une bonne rencontre, au sens classique ?

Discerner, avoir la bonne intuition, voire trouver le mot juste.

En langue jeune j'entends (Quoique : jeune, encore ? Vous avez remarqué : la sémantique est un truc qui nous fait prendre des coups de vieux non stop).

 

Toujours est-il que ce sens de percuter est consolant : une mauvaise rencontre peut toujours en cacher une bonne.

 

 

09:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

02/09/2017

Au quart de tour

5 vertical 8 lettres : moteur à réaction.

 

Après les hautes sphères philosophiques, voici une définition qui nous entraîne vers de non moins hautes sphères. Mais plus concrètes, le vrai ciel où volent des machins supersoniques.

Genre un avion à réaction avec son moteur mêmement à réaction. Sauf que c'est pas la solution vu qu'avion (ni fusée ni ovni d'ailleurs) n'a pas 8 lettres.

 

Mêmement ? Va savoir comment ce mêmement m'est venu sous le clavier, mais j'adore. Ça donne un petit côté vintage à l'écriture, non ?

(Encore un ou deux mots comme ça, je mets une crinoline, je coache le premier poète mélancolique ou pianiste phtisique qui passe, et je signe George Sand).

Serais-je tentée par la nostalgie ? Prête, à mon grand dam, à penser sinon c'était mieux avant du moins avant y avait aussi du bon ? Bref en un (gros) mot serais-je réactionnaire ?

 

Du coup moteur à réaction = nostalgie ? Oui mais non : nostalgie c'est neuf (lettres).

Réaction. Aller en arrière, revenir sur une histoire. L'histoire étant ce qu'elle est, souvent pleine de bruit de fureur et de morts.

Alors on se retourne vers le passé pour venger celui qui a été tué pour venger celui qui a été tué pour venger celui qui a été tué …

Moteur à réaction : vengeance. Dommage pas les bonnes lettres. Violence alors ?

La violence engendre la violence. Rendre les coups. Loi du talion. Œil pour œil dent pour dent mort pour mort.

Réactions en chaîne.

 

Ah ah ! Voilà qui ouvre d'autres perspectives. Mêmement mortelles, je vous rassure. Réactions en chaîne implique énergie nucléaire.

Du coup moteur à réaction 8 lettres = centrale. Oui mais non, c'est trop vague (pour ne pas dire trop tsunami). Des centrales y en a pas que des nucléaires.

Voir par exemple les centrales d'achat qui peuvent faire leur comptant de dégâts en termes de violences en chaîne.

Mais je m'emballe je m'emballe ... du calme, Ariane !

T'es pas dans une manif écolo et/ou paysanne, reste enchaînée à ta grille (de mots croisés).

 

Bref donc. Moteur à réactions.

Action/réaction. Réflexe. Système réflexe. Nerf sensitif/ moteur. Qu'est-ce qui provoque le mouvement-réflexe (ou pas) ? Un quoi ?

Un stimulus du nerf sensitif. Stimulus en 8 lettres. Question/réponse.

Et voilà le travail CQFD.

En corollaire nous en déduirons la définition d'une définition de mots croisés : stimulus à délires.

 

 

09:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)